Comment marche un vaporisateur ?

Le vaporisateur est plus populaire que jamais. Beaucoup de gens s’y mettent, certains parce que la cigarette est interdite dans les lieux publics, d’autres pour profiter au quotidien des principes actifs de plantes médicinales. Vous voulez expérimenter cet appareil qui a beaucoup d’avantages ? Comprenez aujourd’hui comment fonctionne un vaporisateur.

Le vaporisateur chauffe sans aller jusqu’à la combustion

L’absence de combustion est la principale caractéristique d’un vaporizer digne de ce nom. Que vous en achetiez un chez Docteur Vapo ou auprès d’un autre distributeur, assurez-vous que sa température de chauffe ne dépasse pas 130°C.

En fait, le vaporisateur chauffe le tabac, les plantes médicinales et tout autre produit pour en extraire les principes actifs. Ceux-ci sont alors contenus dans une vapeur que l’on inhale via l’embout du vaporisateur. La vapeur est d’ailleurs différente de la fumée que l’on obtient par combustion. Ainsi, vous obtenez une vapeur avec un vaporisateur et de la fumée avec la combustion.

La combustion survient quand la température de chauffe dépasse 130°C. C’est notamment le cas quand on fume une cigarette traditionnelle. Celle-ci peut d’ailleurs chauffer jusqu’à 400°C. Et tout le monde sait à quel point la fumée de tabac est nocive pour la santé. On peut lire sur ce dossier qu’elle compte au moins 40 composants cancérigènes. De quoi vous persuader de passer au vaporizer le plus rapidement possible.

En tout cas, quelle que soit la marque, quelques composants de base constituent le vaporisateur :

  • Chambre de remplissage
  • Unité de refroidissement
  • Interrupteur On/Off
  • Ecran d’affichage (état de charge de la batterie, température, etc.)
  • Boutons de réglage de la température
  • Prise pour rechargement

Les vaporisateurs chauffent de différentes manières

Il existe sur le marché divers types de vaporisateurs qui se différencient essentiellement par leur mode de chauffe. Deux techniques de chauffe ressortent du lot : la conduction et la convection.

Un vaporizer fonctionnant par conduction permet de chauffer le tabac, l’herbe, les plantes, etc. directement sur l’élément chauffant. Il garanti une vitesse de chauffe rapide parce que le produit chauffe quasi-immédiatement. Le prix est un autre avantage du vapo par conduction parce que c’est moins cher.

Concernant les inconvénients, on peut parler du risque de combustion étant donné que le produit est directement posé sur l’élément chauffant. De plus, le système de contrôle de température est moins performant. Et enfin, l’utilisation est relativement contraignante parce qu’il faut régulièrement secouer l’appareil pour mélanger le produit et faire en sorte que tout soit en contact avec l’élément chauffant.

Un vaporizer par convection quant à lui, diffuse de l’air chaud à travers les plantes et les herbes. Celles-ci ne sont donc pas en contact direct avec l’élément chauffant, mais séparées par une toile ou une grille. Il n’y a donc aucun risque de combustion. Et la précision de la température de chauffe est un autre atout central de ce modèle.

L’utilisation est plus agréable parce que ce n’est pas la peine de mélanger régulièrement le produit. La chaleur diffusée le traverse de manière homogène. Toutefois, un vaporisateur par convection fonctionne selon une technologie plus avancée, donc coûte plus cher. De plus, le temps de chauffe est plus important comparé à celui d’un modèle par conduction.

L’utilisation d’un vaporisateur est plus recommandée pour les consommateurs de tabac qui ne souhaitent pas inhaler des composants cancérigènes. Cet appareil est également incontournable pour profiter des bienfaits de nombreuses plantes médicinales. D’ailleurs, comme on peut le lire ici, tout le monde peut créer son propre jardin médicinal.