L’ostéopathie, c’est quoi ?

Pour traiter les problèmes ostéo-articulaires, le patient peut choisir entre un ostéopathe, un magnétiseur, un chiropracteur, un étiopathe ou un ostéothérapeute. Le choix dépend de quelques paramètres dont les résultats affirmés, la bouche à oreille, et surtout les croyances. Dans tous les cas, quand on décide de voir l’un de ces spécialistes, on s’attend à sentir un soulagement des douleurs de façon très rapide, en toute sécurité et le moins d’effets secondaires possible. Ainsi, on parle de l’ostéothérapie qui est un moyen de soulager les douleurs ostéo-articulaires de façon plus douce et plus rapide par l’ostéopathie.

Principes de l’ostéopathie

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique douce des douleurs au niveau des muscles, des os et des articulations. C’est une technique de soin innovante adaptée pour tout le monde allant du nouveau-né au senior. Son objectif est de permettre aux patients de se libérer de leurs troubles musculo-squelettiques et de retrouver un rééquilibrage du corps. Ces troubles peuvent apparaître suite à des causes multifactorielles : manutention de lourdes charges, travailler dans une position inconfortable assez longtemps (dos courbé, bras maintenus au-dessus des épaules, long déplacement, un bureau trop bas ou une mauvaise chaise, …), et surtout un bassin en déséquilibre.

En outre, l’ostéopathie est une pratique thérapeutique manuelle basée sur des manipulations osseuses ou musculaires partant du principe du bien-être corporel lié au bon fonctionnement de l’appareil locomoteur. Dans cette forme de thérapie manuelle, le corps représente une unité fonctionnelle indissociable et toutes les parties sont reliées entre elles par des tissus organiques. Ce qui fait que si l’une de ces parties est en dysfonctionnement, cela aura un impact sur le  fonctionnement des autres structures situées à distance. L’ostéopathie agit à distance sur les principaux organes du corps à partir du système musculo-squelettique par des techniques de pression, d’élongation ou de torsion.

Le déroulement d’une consultation chez un ostéopathe

Pendant une consultation chez un ostéopathe, la première séance est constituée par un interrogatoire sur les antécédents traumatiques et orthopédiques du patient et sur ses maladies et troubles physiologiques. Il se peut même que le praticien pose des questions qui n’ont aucun rapport avec les problèmes, ou touche et mobilise des zones du corps qui ne font pas mal. Ensuite, il effectuera une palpation précise des épines iliaques postéro-supérieurs du patient respectivement en position debout et assise afin de mesurer le degré du déséquilibre de son bassin. Pour corriger ce déséquilibre temporairement, il posera une talonnette sous le pied de la dite jambe courte.

Quelques conseils à savoir avant d’aller consulter un ostéopathe

Même si l’ostéopathie s’adresse à toutes catégories d’âge, il y a une exception pour un nourrisson de moins de 6 mois atteint d’un trouble musculo-squelettique au niveau du crâne, du rachis ou de la face. L’avis favorable d’un médecin est nécessaire avant de l’amener chez un ostéopathe. Il importe aussi de savoir que certaines pathologies comme les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l’hémophilie ou l’ostéoporose sont contre-indiquées à la manipulation ostéopathique. Enfin, avant de contacter un ostéopathe à Metz, ce type de consultation n’est pas remboursé la Sécurité Sociale et il faut tenir compte que ce praticien n’a pas le droit de prescrire des médicaments, et encore moins un arrêt au travail.