La paralysie : ses causes, conséquences et solutions

La paralysie est une maladie qui se caractérise par la perte de motricité du muscle causée par les lésions des nerfs. La paralysie peut être partielle si elle ne touche qu’une partie du corps, mais elle peut aussi être totale si elle touche tous les muscles. La maladie est souvent irréversible ou définitive. Pour s’informer davantage sur cette maladie grave qui peut toucher n’importe qui à n’importe quel moment, découvrez ci-dessous les causes de la paralysie, ses conséquences et les solutions.

Les causes de la paralysie

La paralysie peut avoir différentes causes comme la section ou lésion d’un nerf, ainsi que la lésion de la moelle épinière après un accident. Elle peut également être due à une lésion provoquée par une tumeur et des maladies infectieuses telles que la poliomyélite, les maladies neuromusculaires, l’accident vasculaire cérébral, le syndrome de Guillain-Barré, la sclérose en plaques ou encore la maladie de Lyme. La paralysie peut atteindre n’importe quel muscle, ainsi elle peut apparaitre sous différentes formes. Parmi les formes de paralysies particulières, on peut citer la paralysie faciale qui se traduit par la paralysie des muscles du visage due à la lésion du nerf facial causée notamment par une tumeur, le diabète ou la maladie de Lyme. Il y a aussi la paralysie des cordes vocales qui est souvent due à une tumeur. Puis, il y a la paralysie du sommeil, la paralyse des membres : paralysie complète, paraplégie et tétraplégie.

Les conséquences de la paralysie

Selon la partie du corps atteinte, la paralysie peut être handicapante. Dans tous les cas, elle est inquiétante et gênante. En effet, lorsque le muscle perd de sa force, la personne a des difficultés à bouger et son corps se bloque soudainement, ce qui apparait comme le symptôme d’attaque ischémique transitoire ou le symptôme d’accident vasculaire cérébral.

Les solutions contre la paralysie

Comme avec toutes les maladies, les solutions dépendent principalement de la cause de la maladie et de la partie du corps touchée. Par exemple, la lésion ou section de la moelle épinière n’a pas vraiment de traitement réparateur. Si la paralysie causée par cette lésion est bénigne et est supportable, elle n’engendre pas de graves conséquences. Si elle touche les membres inférieurs, la personne aura besoin d’utiliser un fauteuil roulant électrique pour améliorer son autonomie. Toutefois, il faut savoir que, la plupart du temps, la paralysie est irréversible et indique une atteinte grave.

L’utilisation d’un fauteuil roulant

La majorité des personnes atteintes d’une paralysie sont obligées d’utiliser un fauteuil roulant pour optimiser leur autonomie au quotidien. Heureusement que, grâce à l’évolution de la technologie, on trouve actuellement sur le marché plusieurs sortes de fauteuils roulants pouvant répondre aux besoins de chacun. L’entreprise Acekare par exemple propose des fauteuils roulants électriques innovants : le SmartChair. Pliable, léger et facile à transporter, ce fauteuil roulant électrique vous facilitera la vie au quotidien. L’entreprise propose des modèles de fauteuils roulants pour des usages différents, en extérieur comme en intérieur.