trouble du sommeil

Les types de trouble du sommeil qu’il faut traiter au plus vite

Un sommeil de qualité est indispensable au bien-être et à la santé. Tout problème de sommeil peut entrainer une baisse d’énergie, un manque de productivité ainsi qu’un stress et de la fatigue permanents. Poursuivez la lecture pour connaître les types de troubles du sommeil les plus courants qui nécessitent un traitement urgent.

L’insomnie : le trouble du sommeil le plus répandu

L’insomnie est le terme désignant une difficulté à s’endormir ou à rester endormi. Il existe deux types d’insomnie : transitoire et chronique. L’insomnie transitoire survient souvent à la suite d’un événement stressant de la vie comme la perte d’un être cher ou des problèmes relationnels.

Cela peut également arriver si vous faites un travail de permanence ou si vous tolérez mal le décalage horaire après un voyage. L’insomnie chronique est caractérisée par un sommeil non réparateur, des difficultés à s’endormir et une période de sommeil perturbée d’au moins un mois. Si vous avez une insomnie chronique intermittente, vous passez quelques bonnes nuits de sommeil en alternance avec de nombreuses nuits d’insomnie.

Trouble du comportement en sommeil paradoxal (TCSP)

Lorsque vous avez un TCSP, vous agissez pendant que vous dormez. Vous effectuez des mouvements, parlez, criez, riez, etc. Le trouble peut survenir une fois par semaine jusqu’à 4 fois par nuit. Ce trouble présente un danger pour la personne atteinte et les personnes aux alentours, en particulier, lorsque les gestes sont agressifs. En cas de TCSP, il vaut mieux demander le numéro d’un psychologue à Mons.

L’apnée du sommeil

L’apnée obstructive du sommeil est un trouble du sommeil grave, mais commun. Vos voies respiratoires se bloquent à plusieurs reprises et vous allez arrêter de respirer. Lorsque cela se produit, vous pouvez émettre des bruits d’étouffement ou ronfler bruyamment. Vous vous réveillez alors que votre corps et votre cerveau sont privés d’oxygène. Vous constaterez peut-être que cela se produit une ou deux fois par nuit. Cependant, cela peut arriver des centaines de fois par nuit dans les cas graves.

La narcolepsie

La narcolepsie vous fait vous endormir à tout moment, où que vous soyez. Souvent, vous vous endormez de manière incontrôlable dans des circonstances inhabituelles, par exemple, en mangeant. Les personnes atteintes de narcolepsie sont incapables de réguler leur cycle veille-sommeil. Les personnes sujettes à la narcolepsie présentent les signes suivants :

  • endormissement subite
  • somnolence pendant la journée
  • paralysie du sommeil
  • cataplexie (perte temporaire du contrôle musculaire qui vous affaiblit ou pourrait vous affaler).
  • Hallucinations lorsque vous passez du réveil au sommeil (hypnagogique) ou du sommeil au réveil (hypnopompique).

Syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos se présente comme une envie ou un désir incontrôlable de manœuvrer vos jambes pendant que vous vous reposez. Vous pourriez également ressentir :

  • des douleurs désagréables,
  • des picotements,
  • des brûlures,
  • le sentiment que quelque chose rampait dans vos mollets.

Parfois, vous ressentez ces sensations inconfortables dans d’autres parties du corps. Des médicaments et une thérapie comportementale peuvent être utilisés pour traiter le syndrome des jambes sans repos.